Si vous avez la chance de pouvoir choisir vos asperges vertes fraîchement cueillies chez le producteur, prenez les bien grosses, ce sont les meilleures !

Inutile d’éplucher la partie la plus tendre : cassez la simplement.

A l’aide d’un petit couteau, épluchez la base que vous cuirez plus longtemps (environ 10 minutes en autocuiseur ) pour diverses préparations ultérieures (velouté d’asperges , sauce à la crème et aspergesmousse aux asperges, soufflé aux asperges  ….)

La cuisson des pointes à l’eau (environ 8 minutes pour les grosses) est celle qui révèle le mieux le goût des asperges. On peut conserver l’eau de cuisson pour le velouté d’asperges.

Les asperges cuites peuvent se déguster froides, tièdes ou chaudes. On peut les réchauffer dans un four à micro-ondes au moment de servir.

Elle se marient bien avec une simple sauce à la crème et au citron, ou réchauffées avec des pennes ou des tagliatelles et une sauce à la crème et parmesan , du saumon fumé, des mousses de foies blonds,  des œufs brouillés ….

On peut aussi les consommer en gratin : ranger les asperges cuites dans un plat à gratin, les arroser de beurre fondu et les parsemer de fromage râpé (parmesan, parfait !) puis les faire gratiner à four chaud (260 à 280°C) pendant quelques minutes.

J’ai essayé aussi les asperges crues, coupées en  fines lamelles (carpaccio) , assaisonnées avec une vinaigrette aux herbes et à l’huile de noix : aussi bon que les jeunes courgettes crues, mais pas plus de goût !

et les asperges au four, pas mal du tout !

Et en attendant la fin du confinement, on peut en congeler pour ses enfants … il suffit de les préparer et juste de les plonger dans l’eau bouillante avant ! (les « blanchir », quoi  … pour qu’elles restent bien vertes !)

 

%d blogueurs aiment cette page :